Transformez votre jardin en un paradis de gerberas en hiver grâce à ces astuces infaillibles !

By Jacqueline






Le Gerbera : une plante majestueuse et facile à entretenir

Le Gerbera : une plante majestueuse et facile à entretenir

Est-ce une plante d’intérieur ?

Le gerbera possède des coloris aussi majestueux qu’éclatants et sont très appréciés des jardiniers. Cependant, pour en profiter, un bon entretien est de rigueur. Quels soins cette plante nécessite-t-elle pour nous enchanter avec ses fleurs ? comment la garder pour l’hiver ? Faisons le point dans cet article.

Est-ce une plante d’intérieur ?

Cette sublime plante tient ses origines des régions africaines et asiatiques. Elle se distingue des autres fleurs par ses pétales foncés qui, d’ailleurs, pour certaines variétés, peuvent atteindre jusqu’à 12 cm.

C’est une plante qui convient aussi bien aux jardins d’ornement qu’aux intérieurs. Dans le cas où vous vous interrogez au sujet de la meilleure variété à planter cet hiver, sachez que le Gerbera « Garvineas », par exemple, peuvent tolérer sans problème des températures pouvant aller jusqu’à -10 °C.

La durée de vie d’un gerbera est d’environ 3 ans, c’est après cette période qu’il faut songer à le renouveler.

Comment planter le gerbera ?

Comme nous l’avions vu, les gerberas sont des plantes tout-terrain qui peuvent prospérer aussi bien dans les climats doux que dans les climats tempérés. Ils peuvent aussi être plantés en pot ou en pleine terre.

Si vous vivez dans une région au climat doux, vous pouvez les planter durant le printemps. Mais la période idéale pour cela est la fin d’avril, à l’abri du vent et dans un sol riche en humus.

Lire un autre sujet :  7 plantes pour mieux dormir : découvrez des remèdes naturels pour un sommeil réparateur

Pour planter votre gerbera en pleine terre, ce n’est pas compliqué, il suffit de creuser un trou d’une taille équivalente à votre motte. Positionnez cette dernière au centre, puis ajoutez du terreau. Cela dit, veillez à espacer vos plants d’une cinquantaine de centimètres.

Dans le cas où vous préférez les pots, la démarche est la même pour peu que votre pot comporte des trous de drainage. Toutefois, pour optimiser ce dernier, il est important de placer une couche de gravier au fond du pot.

Arrosez avec parcimonie pour éviter que les racines ne pourrissent. Les experts préconisent de laisser au moins 2 cm entre l’eau et le bord du pot afin d’éviter tout débordement.

Comment arroser la plante ?

Il est préférable d’arroser tôt le matin ou tard le soir. Par ailleurs, évitez de mouiller la couronne et les fleurs. Pendant les journées d’hiver, réduisez la fréquence d’arrosage et gardez un œil sur l’humidité stagnante, car le gerbera y est sensible. Pour les plantes en pot, il est important d’adopter un arrosage régulier afin que le système racinaire ne se dessèche pas.

La culture du gerbera est très facile pour les jardiniers néophytes. Allez-vous l’essayer cet hiver ?


Laisser un commentaire