Comment composter en hiver

Révélez le secret du compostage hivernal : boostez votre jardin avec des méthodes imparables pour un engrais de qualité exceptionnelle !

By Jacqueline




S’occuper de son jardin en hiver : les techniques de compostage

Peut-on composter pendant l’hiver ?

En hiver, la nature fonctionne plus doucement que durant les autres saisons. De ce fait, faire du compost peut prendre beaucoup plus de temps que d’habitude.

Mais pourquoi donc ? Étant donné que les températures hivernales sont très basses, les organismes présents dans votre bac à compost travaillent au ralenti pour préserver leur énergie plus longtemps.

Ceci va automatiquement ralentir le développement du compost, puisque les matières organiques ont besoin d’un minimum de chaleur pour se décomposer.

Les champignons, les vers et les bactéries qui travaillent dans le compost deviennent aussi moins actifs en hiver. Vous l’aurez compris, il n’est pas impossible de faire du compost en cette saison, mais sa période de fermentation prendra plus temps.

Que faut-il faire à son bac à compost en hiver ?

Couvrir le compost

Pour que votre compost continue d’évoluer en hiver, il est nécessaire de le protéger du froid.

Pour ce faire, ajoutez une couche épaisse de feuilles mortes ou de paille sur le dessus et les côtés de votre bac à compost et couvrez-le à l’aide d’un couvercle non hermétique pour laisser l’air circuler.

Vous pouvez également utiliser un voile d’hivernage pour couvrir votre bac à compost.

Utilisez des matières organiques à décomposition rapide dans votre bac à compost

Privilégiez l’utilisation de matières organiques qui se dégradent plus rapidement lors du compostage, telles que les pelures de légumes et les épluchures de fruits, (celles des bananes, des tomates ou encore des pommes de terre).

Ne retournez pas votre compost en hiver

Il faut absolument éviter de retourner le compost en hiver. Cela peut y faire pénétrer le froid qui pourrait éliminer tous les organismes qui s’occupent de dégrader les aliments organiques.

Autres techniques pour réussir son compostage en hiver

Le lombricompostage d’intérieur

Cette méthode consiste à faire du compost en hiver en utilisant un récipient composé de plusieurs étages. Cela permet d’obtenir un compost ultra-riche en quelques mois seulement.

Le compostage en sol

Pour faire du compostage en sol, il suffit de creuser des trous dans un morceau de terre inoccupé afin d’y enterrer vos matières organiques. Assurez-vous que la terre ne soit pas froide afin que le processus ait lieu dans de bonnes conditions.

Faire du compostage en hiver est certes assez compliqué, mais pas impossible. Il suffit de connaître les bonnes techniques et réunir les meilleures conditions pour que cet engrais prenne vie.


Laisser un commentaire