Révélez le secret des incroyables récoltes avec ces 8 étapes infaillibles pour réussir votre potager !

By Jacqueline






Comment saboter votre potager en 8 étapes

Les secrets pour un potager en échec

Ne planifiez pas l’emplacement de vos plantations

Inutile d’établir des plans pour faire pousser vos fruits et légumes.

Pour rater votre potager de manière exemplaire, choisissez un emplacement éloigné de votre domicile.

Optez pour un endroit où l’exposition au soleil est rare, privilégiez une pente difficilement aménageable avec une terre qui retient l’eau longtemps.

Passez outre le choix du sol

Un sol mal drainé, marécageux, pauvre en nutriments ou contaminé par des maladies et des champignons est idéal pour entraver la croissance des plantes.

Un jardin caillouteux et pollué sera également le meilleur moyen de ne jamais profiter de vos cultures.

Négligez les besoins de vos cultures

Pour saboter naturellement votre potager, ne tenez pas compte des besoins en espace des différents fruits et légumes.

Plantez-les près les uns des autres, créant ainsi une concurrence extrême pour la lumière, l’eau et les nutriments. Avec un surpeuplement, vous verrez votre potager se battre pour survivre.

Arrosez rarement, voire pas du tout

L’arrosage est crucial pour la santé des plantes. Afin d’assurer un désastre horticole, veillez à ne pas respecter les besoins en eau de vos cultures ; asséchez certaines et noyez-en d’autres.

Lire un autre sujet :  Oreille d'éléphant : Découverte fascinante sur une plante géante aux propriétés surprenantes pour l'audition

Laissez vivre vos nuisibles

Ne protégez pas votre potager, laissez vos amis dévastateurs proliférer sans gêne, ils font partie intégrante de la biodiversité.

Ignorez les infestations, laissez les insectes ravageurs détruire votre jardin et permettez aux limaces et aux escargots de se nourrir à leur guise.

Délaissez votre potager

Ignorez complètement l’entretien, les plants de vos fruits et légumes. Ne vous fatiguez pas à nettoyer, à arracher les mauvaises herbes.

Faites preuve d’indulgence et laissez vos plantations se débrouiller toutes seules.

Associez vos cultures aléatoirement

Ne vous embêtez pas à associer vos cultures. Plantez les tomates et les pommes de terre pour faire pourrir les racines et propager les maladies telles que le mildiou.

Associer l’ail et les pois ne fera qu’augmenter le risque de maladies et réduire le rendement.

Ne plantez pas du tout

Pourquoi se fatiguer à élaborer des champs de plantation sains et risquer de perdre votre temps et votre énergie !

Vous pouvez acheter vos fruits et légumes bourrés de pesticides et de produit chimiques, qui nuisent à notre environnement et votre santé directement au magasin ou au marché.


Laisser un commentaire