Multipliez vos plantes pour un printemps vibrant avec le bouturage en novembre !






Bouturage en novembre ? Le mois idéal pour multiplier ces plantes pour un printemps coloré !

Bouturage en novembre ? Le mois idéal pour multiplier ces plantes pour un printemps coloré !

Le mois de novembre est une période où bon nombre de plantes entrent en dormance. C’est donc
l’idéal pour faire un bouturage et multiplier certaines variétés. Bien que la technique puisse demander
plus ou moins de l’attention et de la patience en fonction des espèces, voici quelques-unes que vous
pouvez bouturer immédiatement.

Quelles sont les plantes à bouturer en novembre ?

En hiver, vos cultures entrent en dormance. C’est donc le moment idéal pour
prélever quelques échantillons. Passons en revue chaque catégorie :

  • Les arbustes à fleurs : le fortsythua, le weigela et le groseillier à fleurs sont connus
    pour offrir un très beau spectacle coloré au printemps. Coupez donc à un angle de 45°
    à 90°
    et retirez toutes les feuilles sur les 10 cm inférieurs de la tige.
    Une hormone d’enracinement ne serait pas de refus pour le bon développement de la bouture.
  • Les rosiers : si vous avez des rosiers que vous appréciez énormément, vous avez la
    possibilité de les multiplier facilement. Prélevez une tige saine d’une
    longueur de 20 cm pour qu’elle puisse se développer rapidement dès la
    plantation dans un pot bien drainé (mélange de terreau et de sable).
  • Les fruitiers : que vous ayez des figuiers ou des vignes, vous pouvez les multiplier de la
    même façon en prélevant une tige saine.

Bien que le bouturage soit la méthode de multiplication la plus accessible, elle reste
toutefois aléatoire. Mais pour faciliter l’opération, prélevez la tige de bon matin,
lorsque la réserve d’eau est meilleure.

Comment se passe le bouturage de manière générale ?

En prélevant une partie saine et en la plantant, vous donnez une seconde vie à vos plantes
préférées
. Voici donc les étapes à suivre pour que votre bouturage ait le plus de chances de
réussir :

  • La coupe de la tige se fait juste au-dessus d’un nœud, plus précisément, au niveau de la jointure
    des feuilles et de la tige
    . Veillez à ce que le prélèvement soit d’une longueur de 20 cm pour
    aider la croissance.
  • Retirez toutes les feuilles pour réduire la quantité d’eau évaporée et pour prévenir le
    flétrissement. Tant que les racines ne se sont pas développées, il faut donner la priorité à la tige.
  • Plantez dans un pot de terreau et de sable pour un drainage optimal. L’arrosage est la
    dernière étape du processus.
  • Placez votre bouture dans un endroit pas trop lumineux afin que cette dernière ne
    flétrisse pas.
  • Ne laissez jamais le sol sécher, car une certaine humidité est nécessaire pour le bon
    développement des plantes
    .

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre bouturage. En cas de doute, vous pouvez
toujours solliciter l’aide d’un professionnel pour mettre toutes les chances de votre côté.

L’article « Bouturage
en novembre ? Le mois idéal pour multiplier ces plantes pour un printemps coloré !
 » a été publié sur Ctendance.

Laisser un commentaire