Dites adieu aux mauvaises odeurs du compost avec cette incroyable solution révolutionnaire !

By Jacqueline





Comment remédier aux mauvaises odeurs dans le compost

Comment remédier aux mauvaises odeurs dans le compost

Le compost est connu pour améliorer la qualité de votre sol. Néanmoins, si depuis un certain temps, vous remarquez de mauvaises odeurs provenant de votre compost, il est crucial d’y remédier.

Quelle est la cause des mauvaises odeurs dans le compost ?

Étant donné qu’à partir du 1ᵉʳ janvier 2024, le compostage devient obligatoire, il est essentiel de savoir comment agir face à ce type de situation. Une mauvaise odeur émanant d’un compost indique un déséquilibre qu’il vous faudra corriger. Parmi les raisons les plus courantes, on note :


À lire
Compost : ne jetez pas ces biodéchets si vous ne souhaitez pas avoir de mauvaises surprises !

  • Une saturation d’eau : le tas est trop humide et dégage une odeur désagréable.
  • Un manque d’aération, provoquant de mauvaises odeurs.
  • Un mauvais ratio entre matière carbonée et matière azotée, empêchant une bonne décomposition des feuilles.
  • La présence de restes de viande ou de poisson, qui ne devraient pas être intégrés au compost.

Comment remédier à ce problème ?

Heureusement, résoudre ce problème n’est pas complexe. Pour éliminer les mauvaises odeurs, prenez en compte les points suivants lors de vos inspections :

  • Si vous détectez une odeur d’œuf pourri, cela signifie que la décomposition ne se fait pas correctement à cause d’un manque d’aération. Dans ce cas, brassez le compost et ajoutez-y du purin d’ortie (un activateur naturel). Cette astuce est particulièrement efficace si les odeurs ne sont pas trop intenses.
  • Une odeur de soufre traduit un excès d’humidité, causé par des déchets qui ont libéré trop de liquide. Pour corriger cela, ajoutez des feuilles mortes ou du marc de café au compost et mélangez bien.
  • Pensez également à incorporer des coquilles d’œuf écrasées afin de rééquilibrer le pH de votre compost.
Lire un autre sujet :  Découvrez les bienfaits de l'absinthe, une plante aux multiples vertus pour la santé

Si une odeur de fermentation se dégage, cela indique que votre compost est prêt à être utilisé, fournissant ainsi un excellent enrichissement pour vos plantes.

Comment prévenir les mauvaises odeurs à l’avenir ?

Mieux vaut prévenir que guérir. Voici quelques recommandations pour éviter que de désagréables odeurs ne se dégagent de votre compost :

  • Comme évoqué précédemment, évitez de jeter tous types d’aliments dans votre compost. Les viandes, fruits de mer et produits laitiers en particulier sont à proscrire, car ils peuvent attirer les rongeurs et autres nuisibles.
  • Aérez régulièrement : si vous possédez un petit composteur, faites-le une fois par semaine. Pour un composteur de plus grand volume, un brassage toutes les deux semaines suffira.
  • Veillez à maintenir un équilibre entre matières azotées et carbonées. Utilisez, par exemple, des feuilles mortes et des branches broyées, et ajoutez-y vos déchets de cuisine. Un ratio de 3 pour 1 est idéal.
  • Placez votre composteur sur un terrain désherbé et protégez-le de l’humidité excessive et des vents forts.
  • Structurez les couches de votre compost de la manière suivante : une première couche à base de tiges, suivie de déchets verts et enfin des matières azotées en haut. Pour accélérer la décomposition, découpez chaque élément en petits morceaux.

En suivant ces conseils, vous éviterez les désagréments liés aux mauvaises odeurs. Bon jardinage !


À lire
Compost : est-il conseillé par les jardiniers de composter les mauvaises herbes présentes dans le jardin ?


Laisser un commentaire