Découvrez les signes inquiétants d’une santé en danger pour vos écorces d’arbres – Astuces et remèdes pour achever leur plein épanouissement !

By Jacqueline





Comment prendre soin de l’écorce de vos arbres

Comment prendre soin de l’écorce de vos arbres

L’écorce est comme une enveloppe de cellules mortes qui se charge de protéger vos arbres. Jeune,
elle est lisse, tandis qu’elle est craquelée lorsqu’elle prend de l’âge. Il est donc important d’en
prendre soin afin de tenir à l’écart les parasites, les champignons ainsi que les intempéries.
Voici comment faire.

L’écorce tombe de mon arbre, est-il en train de mourir ?

On appelle ce phénomène la gélivure. Elle se caractérise par une fissure qui se produit
dans la plupart des cas du côté de l’arbre exposé
au soleil. Cela survient lorsque les écarts de températures entre le jour et la nuit sont
drastiques. L’éclatement n’est pas dangereux, mais cela peut être la porte d’entrée de nombreux parasites
et maladies.


À lire
Attentions à vos fruitiers ! Ces parasites et maladies menacent gravement vos arbres en hiver !

Voici les signes avant-coureurs:

  • Du lierre progressant sur les plantes pouvant les asphyxier.
  • Le vieillissement qui peut entraîner la perte de l’écorce.
  • Les champignons qui peuvent endommager cette enveloppe protectrice.
  • La mousse et le lichen qui peuvent l’abîmer.

Généralement, ce sont les fruitiers, comme les hêtres ou les érables, voire les marronniers
qui sont touchés.

L’écorce va-t-elle repousser ?

Avant toute chose, sachez qu’un arbre cicatrise toujours ses blessures. Afin de mener cette
mission à bien, il sécrète une substance toxique qui se charge de protéger le pourtour, ainsi
que l’intérieur de la blessure contre les bactéries.

Lire un autre sujet :  Découvrez les 5 plantes qui feront battre le cœur de votre partenaire !

Autour de la « blessure », les cellules de la seconde écorce (le cambium) se divisent, formant ainsi un bourrelet.
Ce dernier se développe jusqu’à ce que ses bords se joignent. Toutefois, si ce processus est compromis, les nutriments
nécessaires à la guérison de l’arbre ne sont plus transportés et ce dernier meurt.


À lire
Tailler son citronnier en octobre ? Les facteurs à considérer avant de sortir les sécateurs !

Comment soigner un arbre qui a perdu sa protection ?

Afin d’aider votre arbre à se remettre de ses blessures, vous avez deux options :

  • Utiliser un mastic maison : en mélangeant de l’eau de pluie et de l’argile dans le but
    d’obtenir une consistance correcte (de la cendre de bois peut aussi faire le plus grand bien à votre arbre).
    Recouvrez ensuite hermétiquement la plaie pour qu’elle cicatrise.
  • Utiliser de la propolis: c’est un excellent antibiotique naturel qui soigne aussi bien les
    humains que les végétaux. Pour l’appliquer, recouvrez la plaie de mastic en veillant à déborder. Dans le cas
    où une couche n’est pas suffisante pour cicatriser les plaies, appliquez-en une seconde.

Si vous avez des écorces sous la main, voici ce que vous pouvez en faire suivant les variétés présentes dans votre jardin:

  • Le mûrier peut être sollicité pour faire du papier.
  • Le séquoia peut servir de paillage ou de substrat pour vos orchidées.
  • Le tilleul peut servir pour confectionner des chapeaux ou des chaussures.

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour prendre soin de votre arbre et le tenir à l’écart des maladies.

Lire un autre sujet :  Guide pratique : Quand planter les échalotes pour une récolte abondante

Laisser un commentaire