Article sur la fertilisation en automne

Découvrez les secrets d’un véritable paradis printanier avec ces clés pour un jardin resplendissant ! Préparez-vous à être époustouflé !

By Jacqueline




La fertilisation en automne : comment donner vie à votre jardin

Un engrais spécifique avant l’hiver au potager ?

Pour préparer vos cultures printanières et favoriser l’écosystème, n’oubliez pas l’importance de la fertilisation en automne. Voici comment fertiliser efficacement vos plantes :

Un bon engrais possède un équilibre entre l’azote, le potassium et le phosphore. Si vous avez du fumier de cheval, du compost ou d’autres matières organiques sous la main, vous pouvez les utiliser. Voici ce que vous pouvez faire pour apporter les nutriments nécessaires à vos plantes :

  • Semer des engrais verts : plantez du trèfle, du seigle ou du sainfoin pour ressourcer votre sol et enrichir la biodiversité. Éliminez-les lorsque les beaux jours reviendront pour planter vos cultures.
  • Un engrais maison et naturel : utilisez des peaux de banane, du thé en compost, du purin d’ortie ou du marc de café pour apporter les nutriments nécessaires au bon développement de vos racines (faites attention à ne pas en mettre de grandes quantités pour éviter d’avoir un sol trop acide).
  • Effectuer un paillage : protégez vos plantes des chutes de températures en hiver et limitez le développement des mauvaises herbes en utilisant du paillis, du journal ou du carton.

Prenez aussi soin de votre gazon !

La fertilisation du gazon commence en septembre-octobre. Utilisez un engrais équilibré de type NPK 15-15-15 pour favoriser le développement général de la pelouse. Vous pouvez également utiliser un engrais maison avec un taux élevé de potassium, mais veillez à ce que celui de l’azote reste bas pour éviter la prolifération des maladies. Arrêtez l’arrosage lorsque les premières gelées apparaissent, car votre gazon n’aura plus besoin d’entretien en hiver.

Prenez soin de vos arbres et arbustes

Pour vos arbres, utilisez vos composts maison et vos matières organiques pour recharger les réserves du sol. Si votre sol est encore assez riche en nutriments, optez pour du paillis à décomposition rapide.

Pour les plantes vivaces et annuelles

Certaines variétés de plantes vivaces et annuelles peuvent bénéficier d’une fertilisation supplémentaire. Utilisez un engrais granulaire à libération lente pour protéger les racines du froid ou simplement du compost pour dynamiser le microbiote du sol.

En conclusion, prendre soin de son jardin en automne est essentiel pour préparer les cultures futures et favoriser l’équilibre de l’écosystème. Si vous avez des doutes sur l’apport en nutriments de vos plantes, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour bénéficier de son expertise et de ses conseils.


Laisser un commentaire