Découvrez les secrets de la taille des rosiers en novembre ! Trouvez les variétés à élaguer et le moment idéal pour des roses éblouissantes !

By Jacqueline






Taille des rosiers en novembre : tout ce que vous devez savoir

Taille des rosiers en novembre : tout ce que vous devez savoir

Est-il possible de tailler les rosiers en novembre ?

De nombreux jardiniers amateurs se demandent s’il est vraiment astucieux de tailler les rosiers à cette période de l’année. Ce type d’interrogation est tout à fait sensé et justifié, puisqu’il y a beaucoup de contradictions à ce sujet, ce qui engendre un sentiment d’égarement. Faut-il tailler les rosiers de son jardin en novembre ? Trouvons le pot aux roses.

Avant toute chose, tout jardinier qui se respecte sait que tailler les rosiers est impératif pour leur croissance et présente beaucoup d’avantages. Cela étant dit, la question que se posent souvent les jardiniers est : faut-il tailler les rosiers en novembre ? La réponse est oui, mais des précisions doivent être apportées.

En effet, il n’y a qu’une seule variété de cette plante que vous pouvez tailler en mois de novembre. Il s’agit du rosier remontant, qu’il soit miniature, arbustif ou un cultivar buissonnant.

Lire un autre sujet :  Découvrez la richesse botanique du Jardin des Plantes de Caen : un écrin de verdure à explorer

Dans ce cas, vous pouvez tailler le votre en novembre, voire en décembre, si vous le souhaitez. Attendez juste la fin de la floraison pour entreprendre cette tâche.

La chute des feuilles du rosier et l’arrêt de sa croissance, ou ce qu’on appelle le repos végétatif, sont également à prendre en considération. Cela dit, si les températures chutent brutalement et que le gel pointe le bout de son nez, il vaudrait mieux attendre le printemps. Ainsi, le rosier aura le temps de cicatriser et d’avoir une meilleure floraison.

Comment bien tailler le rosier en novembre ?

L’arrière-saison est très propice pour tailler les rosiers grimpants. Pour ce faire, coupez essentiellement :

  • Les rejets et les tiges cassées.
  • Les longues branches souples si vous optez pour une taille sévère.

Les tiges malades ou en mauvais états devront être coupées. D’autres jardiniers penchent pour un élagage plus sévère, laissant ainsi 50 cm à 60 cm de hauteur à partir du sol. Il faut savoir que la plus grande partie des rosiers est rustique.

Est-il possible de tailler les rosiers au printemps ?

Dès le début du printemps, à la mi-mars, on vous invite sans attendre à tailler vos rosiers. La taille doit être sévère, en particulier si l’ébranchage automnal était léger.

Le but ici est de stimuler les nouvelles pousses, mais aussi la ramification esthétique qui consiste à modifier la forme de votre rosier. La taille des rosiers au printemps se pratique à 0.5 cm à peu près après un bourgeon tourné vers l’extérieur, en touchant un angle de 45° environ.

Lire un autre sujet :  Découvrez les bienfaits des racines de plantes pour la santé et le bien-être


Laisser un commentaire