Découvrez les redoutables envahisseurs exotiques qui déjouent toutes les conventions ! Vous serez stupéfaits de ne jamais en avoir entendu parler auparavant !

By Jacqueline




Trois nouveaux insectes envahissants qui menacent nos écosystèmes

Trois nouveaux insectes envahissants qui menacent nos écosystèmes

L’Argentine, le pays des fourmis

Si vous écoutez les informations de manière régulière, vous avez déjà dû entendre parler de certains insectes qui envahissent nos vies et nos pays depuis quelques années. Et, pourtant, trois nouveaux insectes dangereux pour nos écosystèmes sont en train de se développer petit à petit. Tout droit venu d’autres continents, voici les intrus exotiques à connaître absolument.

La fourmi d’Argentine, également connue sous le nom scientifique Linepithema humile, est une espèce de fourmi envahissante originaire d’Amérique du Sud et plus précisément d’Argentine et du Brésil. Elle est souvent surnommée « la terreur des fourmilières » pour son comportement agressif puisqu’elle est capable de s’attaquer à de petits animaux et oiseaux.

Sa capacité à former des colonies envahissantes pouvant contenir des millions de fourmis est impressionnante. Comme la plupart des espèces de fourmis, elles s’organisent de manière précise avec une ou plusieurs reines responsables de la ponte d’œufs et des ouvrières qui s’occupent de la recherche de nourriture, de l’entretien de la colonie et de sa protection.

Une des raisons pour lesquelles les fourmis d’Argentine sont considérées comme envahissantes est leur capacité à se propager rapidement. Elles peuvent être transportées par l’homme via des marchandises et des conteneurs, ce qui leur permet de s’établir dans de nouvelles régions, comme depuis quelque temps en Europe.

Lire un autre sujet :  Comment choisir la bonne plante pour accompagner votre olivier : conseils et recommandations

Ces insectes peuvent causer des dommages aux cultures et aux jardins, c’est pourquoi il est important de connaître cette espèce. Ces fourmis font partie des plus dangereuses, il est donc important de les éliminer rapidement. Leur invasion a pour conséquence d’empêcher la survie d’autres espèces de fourmis, ce qui peut devenir une préoccupation majeure, surtout pour les espèces rares ou spécifiques à une région. Elles ne font pas partie des insectes utiles au jardin.

Les forêts en danger avec le Capricorne d’Asie

Le « Capricorne asiatique », également connu sous le nom scientifique Anoplophora glabripennis, est un insecte géant de plus de trois centimètres sans compter ses antennes dures, originaire d’Asie de l’Est, notamment de Chine et de Corée. Il est arrivé en Europe dans les années 2000. Peu connu du grand public, il est pourtant présent en France, en Allemagne et en Belgique.

Ses larves sont la cause du danger de cet insecte puisqu’elles creusent des tunnels sous l’écorce des branches et du tronc, et cela a causé la mort de millions d’érables, d’ormes, de peupliers et même de bouleaux à travers l’Europe.

Cet insecte est un véritable risque pour la nature, en particulier dans les forêts. Il agit rapidement en tuant les arbres infectés, ce qui le rend extrêmement nuisible pour les écosystèmes forestiers. De plus, il se développe plus facilement dans des climats chauds, ce qui pose problème avec le réchauffement climatique. Dès qu’on repère sa présence, il est indispensable de couper et de brûler les arbres touchés ainsi que ceux situés à 100 mètres de l’arbre infecté. Agir de manière radicale et rapide est une mesure efficace pour restreindre la propagation de l’infestation. C’est aujourd’hui la seule solution pour s’en débarrasser.

Lire un autre sujet :  « La plante des marais » : Découvrez les Secrets de Cette Énigme des Mots Fléchés !

Peur pour vos fruits, faites attention à la mouche méditerranéenne des fruits

La mouche méditerranéenne des fruits, aussi connue sous le nom scientifique Ceratitis capitata, est un insecte nuisible qui affecte les cultures de fruits dans les régions méditerranéennes et d’autres zones du monde. Originaire d’Afrique, elle est arrivée en Europe dans les années 2010.

Les mouches pondent leurs larves dans les fruits amenant à la perte totale de la récolte, car cela les fait pourrir jusqu’au centre. Elles se trouvent généralement dans les régions chaudes d’où leur nom de mouches méditerranéennes.

La mouche méditerranéenne des fruits peut se propager rapidement en raison de son aptitude à voyager avec les fruits commerciaux. Cette mouche est capable d’infecter une grande variété de fruits, notamment les agrumes, les pêches, les abricots, les pommes, les poires et les cerises. Elle est particulièrement problématique pour les fruits à chair tendre.

Vous comprenez donc pourquoi il est nécessaire de prendre garde à l’apparition de ces insectes. Une infestation peut rapidement tourner à la catastrophe pour une récolte. Malgré des pesticides forts, la mouche méditerranéenne des fruits est ultra résistante. Les spécialistes ont trouvé un moyen de réduire sa propagation en les piégeant dans des pièges à phéromone et en les stérilisant.


Laisser un commentaire