Découvrez la splendeur de la plante vedette au Jardin Botanique

By Jacqueline

La Merveille Botanique du Mois au Cœur du Jardin Botanique

L’Étoile Florale de Novembre

Ce mois de novembre est marqué par la mise à l’honneur d’une espèce végétale hors du commun dans l’écrin de verdure que constitue le Jardin Botanique : il s’agit du remarquable Ceropegia dichotoma. Célébrée pour sa floraison spectaculaire, cette plante s’épanouit sous le dôme de verre dédié aux cactées et succulentes.

Profil Botanique

Le Ceropegia dichotoma, appartenant à la grande famille des Apocynaceae, fut introduit au monde scientifique en 1812 grâce aux travaux du botaniste britannique Adrian Hardy Haworth. Enraciné dans les contrées d’Afrique, du sud asiatique et de l’Australie, le genre Ceropegia regroupe une multitude d’espèces, précisément 420, qui ont la particularité d’être des fleurs souvent grimpeuses et résistantes à l’aridité. La référence initiale de ce genre remonte à Carl von Linné qui en posa les premières descriptions en 1737, dans son illustre ouvrage « Genera Plantarum ».

Un Habitat Unique

L’espèce que le Jardin Botanique célèbre est endémique des Îles Canaries, se développant majoritairement sur l’île de Tenerife ainsi que sur d’autres terres proches. Préférant les environnements rocheux à une altitude atteignant 600 mètres, le Ceropegia dichotoma affectionne particulièrement le plein soleil et les sols bien drainés. Cette plante robuste peut tolérer aussi bien les époques de sécheresse que des gelées brèves, jusqu’à des températures avoisinant les -4°C.

Lire un autre sujet :  Les meilleures plantes grasses à cultiver à l'intérieur : conseils et astuces pour un intérieur verdoyant

Description de la Plante

  • Hauteur : Jusqu’à 120 cm
  • Envergure : Jusqu’à 60 cm
  • Feuillage : Absent la plupart de l’année, apparait pendant l’hiver humide et disparait lors de sécheresse

Une Floraison Hivernale Toxique

L’aspect le plus saisissant de cette succulente s’observe durant l’hiver, avec l’apparition de fleurs en forme de lanternes jaunes, emblématiques du genre Ceropegia. Attention, ces fleurs présentent une grande toxicité, ce qui a valu à cette plante le nom vernaculaire de Mataperros, signifiant littéralement « tueur de chiens » en espagnol.

Les “Plantes du Moment” au Jardin Botanique

Avec l’ambition constante d’éduquer et d’émerveiller, le Jardin Botanique sélectionne tous les mois ou deux mois une plante particulière pour ses qualités exceptionnelles, que ce soit sa floraison, sa fructification, son feuillage, sa saisonnalité ou son caractère peu commun en horticulture.

Laisser un commentaire