7 astuces infaillibles pour une floraison printanière éclatante – à ne surtout pas manquer !

By Jacqueline






Protéger son Laurier-rose pendant l’hiver

Protéger son Laurier-rose pendant l’hiver : conseils pratiques

Quand faut-il commencer à protéger le Laurier-rose ?

Protéger les Lauriers-roses pendant l’hiver est crucial pour préserver leur santé.

En période de temps clément et sec, il est recommandé de les laisser en bac ou en terre sans protection, afin qu’ils puissent bénéficier de la chaleur et de la lumière du soleil.

Cependant, dès l’annonce des premières gelées, il est essentiel de prendre des mesures de protection, car la plupart des Lauriers-roses sont sensibles au gel.

Il convient d’être particulièrement attentif aux variétés plus robustes telles que « Ile Capri » ou encore « Villa Romaine ».

Comment protéger le Laurier-rose planté en terre ?

Pailler le pied du laurier

Il est essentiel de débarrasser la base de l’arbuste des mauvaises herbes et d’appliquer une couche épaisse de paille ou de feuilles mortes. Cette mesure isolera les racines du froid et préservera l’humidité du sol.

Utiliser un voile d’hivernage

Il est recommandé d’entourer votre Laurier-rose de voile d’hivernage, en attachant soigneusement à la base du tronc tout en enveloppant le paillis. Veillez à ne pas plier les branches lors de cette opération.

Retirer le voile d’hivernage au printemps

Dès que la période des gelées et des grands froids est passée, généralement vers le mois de mars, retirez le voile d’hivernage et éliminez le paillis.

Lire un autre sujet :  Taro, la plante tropicale aux multiples bienfaits pour votre santé et votre cuisine

Comment assurer la protection d’un Laurier-rose en pot ?

Le Laurier-rose, bien qu’il soit en pot, est également fragile face aux basses températures.

Ainsi, dès que le thermostat affiche une température de -2°C, et que les premières gelées commencent à apparaître, souvent entre la mi-octobre et la fin novembre, il est temps d’intervenir pour protéger votre arbuste.

La manière la plus simple, si vous possédez une serre froide ou alors une véranda non chauffée, est d’y installer votre Laurier-rose pour le protéger des basses températures hivernales.

En l’absence de telles installations, rapprochez simplement le pot près d’un mur de votre habitation, ou positionnez-le dans un endroit à l’abri du vent.

La chaleur dégagée par le mur agira comme une protection supplémentaire, préservant votre Laurier-rose des températures les plus glaciales.


Laisser un commentaire